C’est Tom Tam acupuncteur et professeur de Qi Gong qui a mis au point le système de guérison Tong Ren.

Au début des années 2000, Tom était en compagnie d’une de ses stagiaires qui souffrait d’une sciatique et il n’avait plus d’aiguilles stériles pour pratiquer l’acupuncture.  Il a eu l’idée de dessiner la silhouette d’un corps sur une feuille de papier et il a inséré les aiguilles sur la silhouette là où ils les auraient insérées sur le corps, suivant le protocole qu’il suivait habituellement en cabinet pour les douleurs de sciatique. En quelques minutes, elle n’a plus eu aucune douleur.

Dès le lendemain, Tom a continué à expérimenter cette méthode avec les patients de son cabinet. Il n’insérait plus les aiguilles sur leur corps physique mais sur une reproduction du corps humain sur laquelle étaient indiqués les méridiens et les différents points d’acupuncture. Ses patients ressentaient un soulagement quasi immédiat.

A partir de son expérience d’acupuncteur, il a rédigé des protocoles de soins pour de nombreuses pathologies. Il a attiré dans son cabinet des centaines de patients à qui les médecins avaient dit qu’ils ne pouvaient plus rien faire pour eux. Les protocoles correspondent tous à des soins qu’il a expérimentés et qui ont aboutis à une diminution ou à la disparition totale des symptômes physiques.

Comme il utilisait souvent les mêmes points dans ses protocoles, il a dessiné ses propres circuits et fait fabriquer en Chine des petits mannequins anatomiques qui reprennent les points d’acupuncture, mais aussi les vertèbres et certains points importants qui ne sont pas enseignés dans les écoles d’acupuncture.

Lors d’un accompagnement pour un soin Tong Ren, on utilise le mannequin anatomique ainsi qu’un petit marteau magnétique. Selon la pathologie de la personne, on utilise un protocole spécifique et on tapote sur les points l’un après l’autre.

Les tapotements sur les différents points permettent de relancer la circulation de l’énergie, la bioélectricité et d’activer les capacités d’auto-guérison du corps.

Le Tong Ren est un soin quantique, que la personne soit présente ou pas, on ne touche pas son corps. Ce qui permet une pratique à distance. Il suffit d’un entretien préalable avec la personne par téléphone ou par skype, ou tout simplement de connaître son prénom et la pathologie, la douleur ou l’émotion à traiter à pour faire bénéficier d’un soin.

Il faut vraiment expérimenter ce soin pour en découvrir toute la puissance et profiter de ses bienfaits. Il est aussi idéal pour les personnes qui ne supportent pas les aiguilles.

Je n’ai pas eu l’opportunité de rencontrer Tom Tam mais j’ai suivi une rencontre lazyBum en présentiel avec Louise GERVAIS qui pratique depuis de nombreuses années et a suivi différents stages avec Tom. Je participe aussi à des groupes de soutien en ligne organisés par Louise et pendant lesquels nous pratiquons des soins collectifs.

Je propose :

  • un soin Tong Ren de 30 minutes par skype ou par téléphone.
  • un accompagnement Tong Ren sur une semaine : Nous avons un premier entretien par téléphone ou skype pour parler de la pathologie, je pratique un soin journalier à distance de 10 à 15 mn, puis nous avons un autre entretien par téléphone ou par skype à la fin de la semaine pour faire le bilan et parler de vos ressentis.